4 départements de recherche
750 employés
45 nationalités
55 équipes de recherche
16 lauréats ERC
260 publications par an
24000 m² de laboratoires

Soutenez-nous via

Fondation universite de Strasbourg

Les chiffres

52 équipes de recherche
134 chercheurs
93 post-doctorants
133 doctorants
198 ingénieurs & techniciens
22 masters
134 administratifs & services généraux

Accès direct

Organisation

  • Comité de direction

    DIRECTEUR

    Bertrand Séraphin

    DIRECTEUR ADJOINT

    Yann Hérault

    COMITE DE DIRECTION SCIENTIFIQUE

    Direction des Affaires Scientifiques

    N.N.

    Départements scientifiques


    Développement et cellules souches

    Pascal Dollé

    Biologie structurale intégrative

    Patrick Schultz

    Génomique fonctionnelle et cancer

    Irwin Davidson

    Médecine translationnelle et neurogénétique

    Hélène Puccio

    PLATEFORMES ET SERVICES SCIENTIFIQUES

    INFRASTRUCTURES


    Institut Clinique de la Souris


    Yann Hérault

    Biologie Structurale Intégrative


    Bruno Klaholz

    SERVICES SUPPORTS

    Direction administrative et financière

    Katell Morvan

    Direction des opérations scientifiques et logistiques

    Nicolas Bensel

    Bertrand Seraphin

    top
    plus/minus

    Directeur de l'IGBMC

    Bertrand SERAPHIN

     

    Après ses études à l'ENS, Bertrand Séraphin soutient sa thèse portant sur l'épissage mitochondrial en 1988 à l'Institut Curie d'Orsay. De 1987 à 1989, en post-doctorat avec le Pr M. Rosbash à l'Université de Brandeis (Boston), il étudie l'épissage nucléaire de la levure et met en évidence de nouveaux complexes d'épissage. Il rejoint l'équipe de I. Mattaj à l'EMBL en 1991 avant de prendre la tête d'une équipe qui caractérise des étapes de l'épissage et de la maturation des ARN, et découvre de nouvelles protéines en partie grâce à la méthode TAP. Il reçoit la Médaille d'Argent du CNRS 2007 et est nominé pour le prix "Inventor of the Year 2008" par l'Office Européen des Brevets. Il intègre le CGM (Gif/Yvette) en 2000, où il étudie la dégradation des ARN, découvrant de nouvelles enzymes, un compartiment cellulaire inconnu et de nouveaux transcrits non-codants. Ces recherches se poursuivent depuis 2009 à l'IGBMC.
    Yann Herault

    top
    plus/minus

    Directeur adjoint IGBMC
    Directeur de l'Institut clinique de la souris

    Yann HERAULT

    Yann Hérault obtient son doctorat l'ENS de Lyon en 1993, ses travaux portent alors sur la régulation de la transcription de la clusterine. Il s'intéresse ensuite à la biologie du développement et rejoint le laboratoire de D. Duboule à l'Université de Genève afin d'étudier la régulation des gènes Hox, des travaux pour lesquels il reçoit l'EMBO Post-doctoral Fellowship. Il s'intéresse au syndrome de Down et crée des modèles de souris trisomiques pour près de l'ensemble des gènes homologues pour le syndrome de Down chez la souris. Depuis 2007, il dirige l'unité de transgénèse et d'archivage des animaux Modèle à Orléans. Il rejoint l'IGBMC en 2010 en tant que directeur de l'Institut Clinique de la Souris et dirige une équipe visant à cartographier les relations entre phénotypes et génotypes dans le syndrome de Down. En 2010, il est lauréat du Prix Jeunes chercheurs FRM ALSACE.

    top
    plus/minus

    Directeur des Affaires scientifiques

    N.N.

     

    Pascal Dolle

    top
    plus/minus

    Directeur du département

    Biologie du développement et cellules souches

    Pascal DOLLE

    Patrick Schultz

    top
    plus/minus

    Directeur du département

    Biologie structurale intégrative

    Patrick SCHULTZ

    Patrick Schultz poursuit ses études en Biologie moléculaire et génétique à L'Université Louis Pasteur par une thèse sur l'organisation de la chromatine sous la direction de P. Oudet (1987). Après un séjour à l'EMBL, il est chercheur post-doctorant au LGME (Strasbourg) et oriente ses recherches vers l'étude structurale des complexes moléculaires impliqués dans la régulation de la transcription. En 1991, il détermine le premier modèle en trois dimensions de l'ARN polymérase I par microscopie électronique. Il rejoint l'IGBMC à sa création, en 1994, pour résoudre la structure moléculaire de facteurs généraux de transcription (TFIIH, TFIIE et TFIID) et de co-activateurs (TFIID et SAGA). Il travaille dès lors à comprendre la structure et les modes d'assemblage des complexes d'initiation de la transcription et les mécanismes de transmission des signaux régulateurs.
    Irwin Davidson

    top
    plus/minus

    Directeur du département

    Génomique fonctionnelle et cancer

    Irwin DAVIDSON

    Après avoir obtenu son doctorat à l'Université de Glasgow en 1985, il est chercheur post-doctoral au LGME à Strasbourg, le laboratoire précurseur de l'IGBMC. En 1990, il prend la direction d'une équipe de recherche, s'intéresse aux mécanismes d'activation de la transcription et participe à l'identification du facteur TFIID et son rôle de coactivateur en 1993. En 2000, il commence à étudier TBP et TRF2 chez la souris, où il démontre le rôle spécifique de TRF2 dans la régulation de la transcription dans les cellules germinales mâles. Son groupe a également caractérisé la structure et les fonctions de TAF4 et a révélé son rôle dans différentes voies de signalisation. Plus récemment son travail concerne également le rôle du facteur de transcription MITF et ses cofacteurs dans la régulation de l'expression génique dans le mélanome.
    Helene Puccio

    top
    plus/minus

    Directeur du département

    Médecine translationnelle et neurogénétique

    Hélène PUCCIO

    Après l'obtention de son doctorat en génétique à l'Université d'Harvard aux Etats-Unis en 1998, Hélène Puccio rejoint le groupe de recherche de M. Koenig à l'IGBMC pour étudier les mécanismes physiopathologiques de l'ataxie de Friedreich (FRDA). En 2001, elle est nommée chercheur associé Inserm et devient dès lors le porteur du projet de recherche FRDA. Directeur de recherche (DR) à l'Inserm depuis 2008, elle dirige une équipe qui s'intéresse aux mécanismes physiopathologiques impliqués dans les ataxies récessives liées à une dysfonction mitochondriale. Elle reçoit le Prix de Pathologie Pédiatrique en 2005 de l'Association pour l'étude de la Pathologie Pédiatrique et son groupe de recherche est lauréat du label "Equipe FRM". En 2007, elle obtient le prestigieux prix du jeune chercheur ERC, et est lauréate en 2008 du Prix du Dr Jean Toy de l'Académie des Sciences.
    Philippe Kastner

    top
    plus/minus

    Coordinateur scientifique

    Plateformes et Services Scientifiques

    Philippe KASTNER

    Bruno Klaholz

    top
    plus/minus

    Coordinateur scientifique

    FRISBI (French Infrastructure for Structural Biology)

    Bruno KLAHOLZ

    La recherche de son équipe se concentre sur l'étude des complexes impliqués dans la régulation de l'expression des gènes, notamment au niveau de la transcription et traduction des gènes. L'axe de recherche en transcription se focalise sur la fonction de complexes de remodelage de la chromatine et des récepteurs nucléaires qui représentent d'importantes cibles thérapeutiques. L'axe de recherche sur la traduction s'intéresse aux mécanismes de biosynthèse des protéines catalysées par le ribosome bactérien et eucaryote. Formé en cristallographie lors de sa thèse et en cryo microscopie électronique lors de son postdoctorat, son équipe vise à analyser les différents états structuraux et fonctionnels de ces grands complexes macromoléculaires en utilisant une approche de biologie structurale intégrative, permettant ainsi d'obtenir une meilleure connaissance des mécanismes moléculaires de la régulation des gènes, ce qui peut servir comme base pour le développement de nouveaux médicaments.
    Katell Morvan

    top
    plus/minus

    Directeur administratif et financier

    Katell MORVAN

     

    Diplômée d'une grande école de commerce, K. Morvan occupe plusieurs postes de responsable administratif dans des domaines variés avant d'intégrer le monde de la recherche. En 1990, elle rejoint les Laboratoires d'analyses bio-médicales de la Faculté de Médecine de Strasbourg. Elle devient Directrice administrative et financière de l'IGBMC en 1995 et participe en 2002 à la création de l'Institut Clinique de la Souris et du Groupement d'Intérêt Economique - Centre Européen de Recherche en Biologie et en Médecine (CERBM - GIE).
    Nicolas Bensel

    top
    plus/minus

    Directeur des opérations scientifiques et logistiques

    Nicolas BENSEL

     

    Titulaire d'un doctorat de chimie bioorganique effectué en Suisse alémanique, d'une expérience postdoctorale de 2 ans à l'Université de Californie, à Berkeley, N. Bensel est aussi le cofondateur de la société NovAlix, société spécialisée dans la prestation de recherche pour l'industrie pharmaceutique, de la cosmétique et la chimie fine. Il a rejoint l'IGBMC en mars 2010.

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 964
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr