4 départements de recherche
750 employés
45 nationalités
55 équipes de recherche
16 lauréats ERC
260 publications par an
24000 m² de laboratoires

Soutenez-nous via

Fondation universite de Strasbourg

Les chiffres

72 brevets déposés depuis 1995
11 licences obtenues depuis 2000
4 spin-off

Accès direct

Valorisation

Start-up

Liste des start-up depuis 2011 :


Anagenesis

Créée en 2011, cette entreprise développe de nouveaux traitements contre les maladies musculaires (génétiques telles que DMD et chroniques telles que la sarcopénie et la cachexie). Elle possède une technologie unique de différenciation des cellules souches qui permet la production massive et standardisée de différents lignages cellulaires, parmi lesquels des cellules musculaires squelettiques matures.


BRCell

Renommé BRCell : créée en 2011, RINGTECH a pour mission de développer des technologies de criblage cellulaire innovantes afin d'évaluer les effets de molécules candidat-médicament pour les industries pharmaceutiques et les laboratoires de recherche. La technologie RINGTECH a pour vocation de simplifier, fiabiliser et accelérer les tests sur les molécules à potentiel thérapeutique. L'innovation technologique de RINGTECH réside dans l'insertion des cellules dans les "coquetiers cellulaires" permettant une normalisation tridimensionnelle et une lecture multiparamétrique de qualité.


Epigex

Créée en 2012, EPIGEX est une start-up qui développe et commercialise des outils innovants pour l'étude des maladies épigénétiques comme le cancer, l'inflammation et les maladies auto-immunes. EPIGEX propose :

  • des outils innovants pour la recherche et le criblage de nouvelles molécules thérapeutiques
  • une nouvelle technologie pour la cartographie des interactions protéiques altérées dans les maladies épigénétiques
  • de nouveaux marqueurs tumoraux capables de détecter les premiers signes de la maladie, à un moment où le pronostic est positif.


Annapurna Therapeutics

AAVLIFE est renommé Annapurna Therapeutics et acheté en 2016 par Avalanche biotech. Fondée en 2014, AAV Life se spécialise dans la thérapie génique pour les maladies rares, notamment l’ataxie de Friedreich, qui associe une atteinte neurodégénérative progressive, une atteinte du cœur et un risque accru de diabète.


Ribostruct

créée en 2015, RiboStruct développe un traitement générique pour l'ensemble des maladies génétiques quand elles sont causées par un type particulier de mutations, les mutations non-sens (env 10-15 des cas) en ciblant le ribosome humain grâce au savoir-faire unique en cristallographie du ribosome développé par Marat Yusupov et Gulnara Yusupova à l'IGBMC. Cette nouvelle approche thérapeutique, la translecture, est applicable quel que soit le gène concerné, contrairement aux thérapies géniques qui ciblent chacune un gène particulier.


Dynacure

Créé en 2015, ce projet est piloté par Jocelyn Laporte, chef de l’équipe « Physiopathologie des maladies neuromusculaires » à l’IGBMC. Le projet Dynacure porte sur le développement d’une stratégie thérapeutique pour les Myopathies Centronucléaires (CNM), un groupe de myopathies graves et très rares, et pour lesquelles aucune thérapie n’existe aujourd’hui.

Imprimer Envoyer

Université de Strasbourg
INSERM
CNRS

IGBMC - CNRS UMR 7104 - Inserm U 964
1 rue Laurent Fries / BP 10142 / 67404 Illkirch CEDEX / France Tél +33 (0)3 88 65 32 00 / Fax +33 (0)3 88 65 32 01 / directeur.igbmc@igbmc.fr